mardi 9 avril 2013

芬尼根译稿.素版.I.1

<3> 流河沦,过了夏娃跟亚当寺,从岸滨之崎拗到港湾之环曲,领我们循着一路迴转的广陌通衢返到霍斯城堡及四境。 特里斯特拉姆爵爷,琴场妙手,远自那短海,尚未曾由北阿莫利卡重临此岸的小欧罗巴掐脖地峡以操斗其绊鸟之战:亦未有上锯手的磐岩在奥科尼溪畔把他们自已吹垒到劳伦斯郡的捉鸡佬尽管他们成日里都在多倍论着他们的猛婆:亦无一火吼一嗓米兮米兮来多福多福汝乃鄙垛盆屎:还没,虽逐猎于后,有哪个小无赖棒黜一位和善的老以撒:还没,虽说在瓦内墟一切公平,有双生以斯帖激愤于同体拿单约。沤一大桶的老爸麦芽让詹姆或希恩用弧光和露珠沫儿酿成那雨之眉并将在液脸上呈环形。 坠落(吧吧吧嗒嘎喇噶哒咔呣咪嗱隆轰复隆通而隆咜嗡咤啰哇吼呶嗯喀嗯咄吙吙噔呢吐尔哪!)的那位曾一度墙狭的老帕尔据闻是早早上床久久长寿的已传遍了所有信基督的吟游唱本。此次倒墙之大崩盘一转眼间就招致了芬尼根的噗嗤暴跌,一条厄斯壮汉呀,他白已的蛋瓜脑儿当唧就把一个嫑打听的家伙送到了那西边去寻索他白勺瓜蛋月却足止:而它们的上扬矛尖数指则落在山那边的公园,那里自从迪福林初爱了莉菲儿之后奥兰治就已经在格林上搁到锈烂。 <4> ... [Lire la suite]
Posté par luochi à 16:41:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 18 juillet 2012

芬尼根译稿 p5

next to nothing and celescalating the himals and all, hierarchitectitiptitoploftical, with a burning bush abob off its baubletop and with larrons o'toolers clittering up and tombles a'buckets clottering down. Of the first was he to bare arms and a name: Wassaily Booslaeugh of Riesengeborg. His crest of huroldry, in vert with ancillars, troublant, argent, a hegoak, poursuivant, horrid, horned. His scutschum fessed, with archers strung, helio, of the second. Hootch is for husbandman handling his hoe. Hohohoho, Mister Finn, you're going... [Lire la suite]
Posté par luochi à 03:51:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 juillet 2012

芬尼根译稿 p4

What clashes here of wills gen wonts, oystrygods gaggin fishygods! Brékkek Kékkek Kékkek Kékkek! Kóax Kóax Kóax! Ualu Ualu Ualu! Quaouauh! Where the Baddelaries partisans are still out to mathmaster Malachus Micgranes and the Verdons catapelting the camibalistics out of the Whoyteboyce of Hoodie Head. Assiegates and boomeringstroms. Sod's brood, be me fear! Sanglorians, save! Arms apeal with larms, appalling. Killykillkilly: a toll, a toll. What chance cuddleys, what cashels aired and ventilated! What bidimetoloves sinduced by what... [Lire la suite]
Posté par luochi à 03:48:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 18 juillet 2012

芬尼根译稿 p3

riverrun, past Eve and Adam's, from swerve of shore to bend of bay, brings us by a commodius vicus of recirculation back to Howth Castle and Environs. Sir Tristram, violer d'amores, fr'over the short sea, had passencore rearrived from North Armorica on this side the scraggy isthmus of Europe Minor to wielderfight his penisolate war: nor had topsawyer's rocks by the stream Oconee exaggerated themselse to Laurens County's gorgios while they went doublin their mumper all the time: nor avoice from afire bellowsed mishe mishe to... [Lire la suite]
Posté par luochi à 03:38:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 12 avril 2007

SS #44

Le spectacle est une guerre de l’opium permanente pour faire accepter l’identification des biens aux marchandises ; et de la satisfaction à la survie augmentant selon ses propres lois. Mais si la survie consommable est quelque chose qui doit augmenter toujours, c’est parce qu’elle ne cesse de contenir la privation. S’il n’y a aucun au-delà de la survie augmentée, aucun point où elle pourrait cesser sa croissance, c’est parce qu’elle n’est pas elle-même au delà de la privation, mais qu’elle est la privation devenue plus riche. ... [Lire la suite]
Posté par luochi à 02:22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 18 décembre 2006

SS #43

Alors que dans la phase primitive de l’accumulation capitaliste « l’économie politique ne voit dans le prolétaire que l’ouvrier », qui doit recevoir le minimum indispensable pour la conservation de sa force de travail, sans jamais le considérer « dans ses loisirs, dans son humanité », cette position des idées de la classe dominante se renverse aussitôt que le degré d’abondance atteint dans la production des marchandises exige un surplus de collaboration de l’ouvrier. Cet ouvrier soudain lavé du mépris total qui lui est clairement... [Lire la suite]
Posté par luochi à 23:23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 3 novembre 2006

SS #42

Le spectacle est le moment où la marchandise est parvenue à l’occupation totale de la vie sociale. Non seulement le rapport à la marchandise est visible, mais on ne voit plus que lui : le monde que l’on voit est son monde. La production économique moderne étend sa dictature extensivement et intensivement. Dans les lieux les moins industrialisés, son règne est déjà présent avec quelques marchandises-vedettes et en tant que domination impérialiste par les zones qui sont en tête dans le développement de la productivité. Dans ces zones... [Lire la suite]
Posté par luochi à 02:52:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 31 octobre 2006

SS #41

La domination de la marchandise s’est d’abord exercée d’une manière occulte sur l’économie, qui elle-même, en tant que base matérielle de la vie sociale, restait inaperçue et incomprise, comme le familier qui n’est pas pour autant connu. Dans une société où la marchandise concrète reste rare ou minoritaire, c’est la domination apparente de l’argent qui se présente comme l’émissaire muni des pleins pouvoirs qui parle au nom d’une puissance inconnue. Avec la révolution industrielle, la division manufacturière du travail et la production... [Lire la suite]
Posté par luochi à 23:13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 31 octobre 2006

SS #40

Le développement des forces productives a été l'histoire réelle inconsciente qui a construit et modifié les conditions d'existence des groupes humains en tant que condition de survie, et élargissement de ces conditions : la base économique de toutes leurs entreprises. Le secteur de la marchandise a été, à l'intérieur d'une économie naturelle, la constitution d'un surplus de la survie. La production des marchandises, qui implique l'échange de produits variés entre des producteurs indépendants, a pu rester longtemps artisanale, contenue... [Lire la suite]
Posté par luochi à 22:38:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 12 septembre 2006

SS #39

Ce développement qui exclut le qualitatif est lui-même soumis, en tant que développement, au passage qualitatif : le spectacle signifie qu’il a franchi le seuil de sa propre abondance ; ceci n’est encore vrai localement que sur quelques points, mais déjà vrai à l’échelle universelle qui est la référence originelle de la marchandise, référence que son mouvement pratique, rassemblant la Terre comme marché mondial, a vérifiée. ... [Lire la suite]
Posté par luochi à 02:29:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]